mercredi, 16 avril, 2014
lundi, 09 avril 2012 16:48

La Truite au Streamer

Écrit par  LCF 2012
Évaluer cet élément
(0 Votes)

truite-streamerPour le moucheur dans l'âme, la pêche au streamer constitue sans nul doute la meilleure technique pour prendre le pouls de la rivière en début de saison.

Aux yeux de la truite, un streamer évoque le profil d'un alevin ou d'un têtard, deux types de proie qu'elle recherche en mars-avril dans des eaux encore froides, chiches en éclosions d'insectes aquatiques. Par sa stratégie, lecontrôlede sasoie mais aussi l'animation et letravail de son streamer, le moucheur s'inspire davantage des bases du lancer léger que de celles de la mouche pure et dure.

Quelle tactique?

Le pêcheurbat la livièrede l'amont vers l'aval en avançant d'un pas à l'issue de chaque lancer. Le strearner propulsé trois quarts aval va décrire une courbe en balayant la rivière pour finir en aval de la position du pêcheur. Un moment souventdécisif pour une truitesuiveuse qui engamera le streamer au moment de l'ultime accélération déclenchée lorsque le pêcheur bandera sa canne pour arracher sa soie et la relancer. En procédant de cette façon, le moucheur peignesystématiquementlecours d'eau: aucun poste-amorti derrière les roches, veinerapide,creux-nepeutluiéchapper. L'essentiel pourassurer le bon contrôle de laligneetdonc le contact permanent avec la mouche-Ieurre estd'éviterà tout moment laformation d'un ventre dans la soiepar unrenvoi decettedernièrevers l'amont, cequis'exécutepar un mouvement rapidedu scion (un «mending »en jargon de moucheur).

Le choix de la soie

Quelle soiefaut-il réserver à cette technique? Dans un premier temps, le pêcheur pourrait penser qu'unesoie coulanteou à pointe plongeante l'aiderait à mieux approcher les truites planquées au fond encettepériodeencorefrisquette. C'est une erreur car une soie immergée offre plus de prise au courant, ce qui rend son contrôle hypothétique et l'arraché pénible, avec les risques inhérents de bris de canne. Préférez une soie flottante à fuseau décalé vers l'avant WF (en anglais weight forward) ouà la rigueur une intermédiaire, les modèles transparents se révélant les plus discrets sur les parcours à forte pression de pêche. Que faire pour atteindre, dans ce cas, lesprofonds?Allongezvotre bas de ligne (leader) ou utilisez des streamers lestés. Àce sujet, voici quelques stars qui ont fait leurs preuves: Spermato, WoollyBugger,Egg-SuckinLeech, Mickey Finn, Zoncker, Muddler Minnow, Viva, Appetiser, Black Ghost.


Touche et ferrage

Au streamer, la touche se révèle souvent violente, la truite se retourne au ferrage et dévale la rivière en prenant appui sur le courant. Prévoyez sa réaction et réglez votre frein au minimum. Maintenez simplement la pression de l'index sur la soie pour assurer le ferrage. L'idéal pour assurer un ferrage parfait est de placer la canne dans l'axe de la soie. Former un angle droit entre le scion et la soie n'est pas conseillé: la truite mal piquée en raison de la souplesse excessive de la canne risque de se décrocher en cours de bagarre.

 

truite-streamer-big

 

Source: Le chasseur français avril 2012 (texte et photo Yves Grégoire)

Lu 10069 fois Dernière modification le lundi, 16 avril 2012 21:57
Plus dans cette catégorie : Le Sandre »

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.